Welcome to the death club

Après avoir dévoré le somptueux Pinocchio ou encore les savoureux Smart Monkey et autres Monsieur Ferraille, je vous conseille fortement de faire une halte au Death Club. Une sympathique invitation de Mister Winshluss à contempler un univers morbide et ironique qui le fascine au plus haut point. La couverture en est un excellent exemple. N’est-il…

Smart Monkey

Je le dis dés le début de cette chronique: j’adore Winshluss!! Après l’excellent Pinocchio, je ne suis pas déçu d’avoir lu Smart monkey. Avec le recul, on se dit que cet album était un prémice, et Pinocchio l’aboutissement d’un style avec l’ajout de couleurs et la quasi absence de dialogue. Winshluss à le goût de…