Max Winson – T1.La Tyrannie | Jérémie Moreau


max-winson-bd-volume-1-simple-50985Max Winson a 25 ans et il est le plus grand joueur de tennis de tous les temps. Grand par la taille d’abord mais surtout grand par le talent car depuis des années il écrase littéralement le circuit ATP, gagne match sur match sans perdre le moindre set. Avec ces victoires à répétition il est considéré comme une star et tout le monde regarde la TV avec attention pourtant tous savent que le suspens sera inexistant, mais secrètement chacun attend le jour du faux pas. Aujourd’hui, Max entre à nouveau sur le terrain comme il le fait d’habitude calme presque nonchalant, le cours semble trop grand pour lui, il semble perdu. C’est à lui de servir en premier et le jeune garçon si effacé devient une machine à gagner, il enchaîne point sur point et ne laisse aucune chance à son adversaire… Max remporte son 25ème titres du Grand Chelem sous les vivas de la foule et le regard de son mentor, son entraineur : son père !
Seulement voilà, ce dernier est malade et depuis quelques temps il est souvent très fatigué. Et puis il y a cette interview qui va changer la vision de Max sur ses exploits, la journaliste malmène notre athlète jusqu’à lui poser la question qui va changer la vie du champion.

Alors Max Winson, gagner une fois, deux fois, dix fois, c’est bien entendu grisant, mais quand on pulvérise ses adversaires année après année… Je dois vous poser la question : vous arrive-t-il de vous sentir coupable ?

Depuis sa formidable contribution graphique au singe de Hartlepool (Wilfrid Lupano au scénario), Jérémie Moreau à fait du chemin à tel point qu’il propose cette fois un album max_winson_teledans lequel il est seul aux manettes. Max Winson, c’est avant tout l’histoire d’un gamin programmé pour gagner depuis sa tendre enfance, tyrannisé – comme c’est souvent le cas dans ce genre de parcours – par un père qui a toujours rêvé d’être un champion et qui vit cette hypothétique carrière qu’il n’aura jamais eu au travers des victoires de son fils. Max a 25 ans et il ne connait finalement rien du monde, sa vie se résume à une succession d’entraînements dans lesquels il recherche cette perfection ultime. Le clin d’œil à Albert Jacquard en début d’album n’est pas fortuit car cet album propose au lecteur de réfléchir sur plusieurs thèmes, comme celui du dépassement de soi. D’où vient la capacité d’un être humain à aller toujours plus loin, à supporter les souffrances, le stress sur le terrain comme en dehors. Max à été conditionné pour être une machine sur le cours, une mécanique de précision parfaitement huilée qui ne connait aucune défaillance. Le grain de sable va venir du monde extérieur et de cette humiliation lors d’une interview anodine de prime abord, mais qui va provoquer une introspection chez Max. Remettre en question sa vie, le monde qui l’entoure et se rendre compte qu’au final il n’est qu’un produit marketing façonné au fil du temps pour devenir une icône adulée par la foule. Il n’a jamais été lui-même, jamais fait ses propres choix, jamais fait d’erreur, toujours protégé par le bouclier paternel. Mais le nouveau Max arrive, libre !
Graphiquement j’avoue que le trait vif de Jérémie Moreau est très intéressant, mais je préfère quand même ce qu’il avait pu faire sur Le singe de Hartlepool. Et puis je regrette aussi l’absence de couleurs mais peut importe, car le découpage et le cadrage sont extra. Bref une excellente série à suivre.

Publicités

2 réflexions sur “Max Winson – T1.La Tyrannie | Jérémie Moreau

  1. Pingback: Mes lectures du mois | Mars | stripbystrip

  2. Pingback: Max Winson, tome 1 | Les lectures de Caro

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s