La Revue Dessinée – Numéro 1 | Collectif


9782754810142_1_75Vous l’aurez probablement remarqué mais depuis quelques années le monde de la BD à profondément changé. Un nouveau genre est en plein essor, la bande dessinée engagée, celle qui fait la part belle au journalisme et à l’investigation. Cet art moqué durant des décennies – a tort évidemment – par certaines élites comme étant mineur se voit aujourd’hui régulièrement propulsé sur le devant de la scène grâce à des albums réalisés par une nouvelle vague d’auteurs directement issu du journalisme, ou du moins des auteurs impliqués et engagés. De Joe Sacco (Reportages, Gaza 1956) à Emmanuel Lepage (Un printemps à Tchernobyl, Voyage aux îles de la désolation) en passant par Emmanuel Guibert (Le photographe) ou encore plus récemment Olivier Morel (Revenants), et nous pourrions en citer bien plus, tous ces auteurs ont pris le parti de raconter, d’informer, de témoigner et dans certain cas d’éveiller les consciences. C’est dans cette démarche que s’inscrit La Revue Dessinée.

La Revue Dessinée est née de la volonté de six auteurs. Six auteurs qui ont ressenti, dans cette époque d’abattement et de conformisme, un impérieux besoin de liberté, de vitalité. Six auteurs animés par double passion de la bande dessinée et de l’information. Nous sommes partis d’un simple constat : les journalistes et les auteurs de bande dessinée sont des raconteurs d’histoires. Nous voulions, parce qu’il nous passionne, parler du réel, et seulement du réel, le dessiner tel qu’il est et redonner à nos métiers une dimension collective. Cette aventure, de son origine à sa réalisation, est inscrite sous le signe d’un élan vital : l’envie commune de vous parler d’actualité différemment. [Lire l’édito complet sur le site, La Revue Dessinée]

La Revue Dessinée – comme le fait bon nombre de journaux quotidiens – fait la part belle à l’éclectisme. C’est un peu le but aussi des créateurs du concept, de traiter dela-revue-dessinee-enthousiasmant-mook-de-bd-reportage,M122721 nombreux sujets différents et de le faire différemment, de présenter l’information sous un angle nouveau pour le lecteur. Et pour tout vous dire j’ai été agréablement surpris par ce premier numéro. Et si le contenu du numéro 2 me semble encore plus enthousiasmant (surtout avec un excellent article sur Fukushima par Emmanuel Lepage), il n’en reste pas moins que ce premier opus vous fera voyager mais pas que. Nous partons à la découverte du quartier Matonge à Bruxelles où bon nombre d’immigrés Africains se retrouvent, on nous parle d’agriculture Française et de la coutume méconnue du « fermage », puis Christian Cailleaux nous fait découvrir la vie à bord d’une frégate de la marine nationale en direction de l’Antarctique. De manière différente, mais tout aussi instructive, Marion Montaigne nous emmène dans les coulisses de la ménagerie du jardin des plantes Parisien, on a le droit aussi à un magnifique article sur le gaz de schiste hyper instructif, un cours d’économie, un autre sur l’histoire de l’informatique, etc… Comme vous pouvez le constater, le contenu est riche et le ton employé varie selon les articles tantôt humoristique ou plus sérieux mais toujours didactique.
C’est bien là le plus important : passer un moment de lecture agréable tout en s’instruisant. Il est entendu que tous les articles s’appuient sur des investigations journalistiques – le mot n’est pas trop fort – sérieuses et approfondies. C’est de la vraie bonne bande dessinée documentaire. Le concept à réussit à me séduire et je me précipiterais pour aller acheter le numéro 2 à Angoulême, histoire de rencontrer à nouveau quelques auteurs participant à ce projet (puisque j’avais rencontré Marion Montaigne et Olivier Jouvray à Saint-Malo).

Si posséder le livre ne vous dit rien ou encore que vous êtes allergiques au papier, sachez qu’une version numérique est disponible via une application Apple – Tant pis pour les utilisateurs d’Androïd ^^. Il vous en coutera 3.59€, ce qui reste plus que raisonnable par rapport au contenu proposé.

>> Découvrir La Revue Dessinée

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

3 réflexions sur “La Revue Dessinée – Numéro 1 | Collectif

  1. Oui la revue Aarg n’a que peu de points communs avec La Revue Dessinée. Cette dernière devrait te plaire ^^
    Personnellement je ne m’abonne pas, je préfère l’acheter lors de la sortie, de peur de voir le concept s’effondrer et voir également mes 60€ ne pas être remboursé !

  2. Pingback: La revue dessinée | K.BD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s