La colère de Fantômas | Olivier Bocquet & Julie Rocheleau


9782205070194-couv-I400x523Ce 1er épisode de La Colère de Fantômas s’ouvre à Paris en 1911. Le peuple s’est rassemblé pour assister à l’exécution du plus grand criminel de la capitale. Fantômas a terrorisé les foules et mis les brigades de police sur les dents pendant seize longues années. Alors que l’inspecteur Juve regretterait presque cette période terrible mais palpitante, un événement spectaculaire vient secouer les esprits. Lors d’une représentation théâtrale mettant en scène la vie de Fantômas, celui-ci surgit d’outre-tombe et massacre acteurs et spectateurs. [Synopsis éditeur]

Qui ne connait pas Fantômas ? En fait la vraie question est qui connait réellement Fantômas ? Parce que pour moi Fantômas c’était juste le visage bleu, inexpressif et « botoxé » d’un méchant s’échappant indéfiniment des griffes de Louis de Funés et Jean Marais dans un rire machiavélique (certain diront ridicule).  Et même si c’est ce personnage rocambolesque qui reste dans l’esprit collectif, c’est bien a celui créé par Pierre Souvestre et Marcel Allain au début du XXème siècle que cette BD fait référence. Comme pour beaucoup de personnages tirés de romans et exploité par le cinéma, le véritable fantômas, celui né il y a un peu plus de 100 ans, n’a que peu de points communs (disons aucun) avec le bouffon bleu de 1964. Car comme le dit Olivier Bocquet en préface, fantômas, « le premier terroriste de l’ère moderne, celui qui à mis l’Europe à feu et à sang, tenu les rois en otage et fait vaciller les États, celui qui a torturé, tué, mutilé, incendié, pillé, celui qui a répandu des épidémies et levé une armée de criminels, le Maître du Crime, le Prince de l’Effroi n’est plus qu’un pitre au masque bleu, poursuivi par un clown, à bord d’une DS volante ». Le but d’ Olivier Bocquet et Julie Rocheleau (La fille invisible, L’année des sorcières) était de rendre hommage à celui qui aura été non seulement un modèle pour bon nombre de personnages de comic books, mais aussi un personnage de romans célèbre dans le monde entier, reconnu par de grands auteurs comme Jean-Paul Sartre, Jean Cocteau, André Malraux ou Guillaume Apollinaire pour ne citer qu’eux.

FAntomas-Case+10

Franchement je trouve cette BD tout à fait réussie. L’ambiance est celle d’un bon vieux polar surréaliste qui m’a enchanté aussi bien sur le plan narratif que graphique. Fantômas est un génie du mal qui semble bien invincible mais le doute subsiste, est-il doué de super pouvoir ? Que cache ce masque ? Mais pourquoi est-il aussi méchant ? ^^
On ne s’embête pas une seule seconde dans cette colère de Fantômas, le rythme est soutenu et l’on s’éclate devant le génie dont fait preuve le charismatique méchant pour faire le mal. Ce plaisir de lecture on le doit également à de très bons dialogues teintés parfois d’un humour pas désagréable. Le tout est mis en scène par le dessin original de Julie Rocheleau dont le trait et le cadrage sont dynamiques. Les couleurs aux teintes orangées et rouges collent bien à la violence sanguinaire du délirant personnage principal sans pourtant enlever cette atmosphère sombre qui règne tout au long de l’album. J’ai adoré ! Vivement le tome 2.

La colère de Fantômas, d’Olivier Bocquet et Julie RocheleauEditions: Dargaud/2013 – 56 planches
>> La petite bande annonce officielle chez Dargaud
>> Une interview des auteurs sur un amour de BD
>> Dans le genre « génie du mal » je vous conseille de lire Tanâtos de Jean-Yves Delitte et Didier Convard.

preview_pagefantomas_2

Toutes les images que je présente dans cet article sont la propriété des auteurs ©.
Publicités

3 réflexions sur “La colère de Fantômas | Olivier Bocquet & Julie Rocheleau

  1. « Qui ne connait pas Fantômas ? »
    Heu… moi ! J’ai bien entendu ce nom quelque part… mais franchement je ne savais pas du tout qui c’était. En tout cas, cette BD m’a toute de suite fait envie à cause de sa couverture que je trouve envoûtante. Malheureusement je n’ai pas encore eu l’occasion de me la procurer. Cet article me donne encore plus envie 🙂

  2. Moi non plus je ne connaissais pas vraiment. Du moins je n’imaginais pas à quel point le personnage du roman est 100 fois plus intéressant que celui des film ^^
    Le tome 2 vient de sortir, et j’ai hâte de le lire. et puis graphiquement c’est vraiment très sympa.

  3. Pingback: Mes lectures du mois | Février | stripbystrip

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s