Essex County | Jeff Lemire


Lester Papineau, un garçon d’une dizaine d’années vit chez son oncle fermier depuis la mort de sa maman. Il s’ennuie ferme, dessine des histoires naïves de super héros. Son seul ami est Jimmy Lebeuf, un épicier un peu simplet. Mais pourtant, on veut les empêcher de se voir.
Vince et Lou Lebeuf sont les vedettes de l’équipe de hockey. Liés comme les dix doigts de la main, tout semble leur réussir, jusqu’au jour ou une aventure amoureuse les sépare. La vie de Vince ne devient plus que remords et ce n’est que vieillards qu’ils se retrouveront. Mais rien ne saura les réconcilier.
Infirmière à domicile, Anne Byrne côtoie les protagonistes de ces histoires. Elle finira par découvrir les secrets de famille qui les entourent, réveillant des plaies béantes mal cicatrisées. [synopsis éditeur]

Essex county est un petit village situé dans le comté d’Essex, dans l’Ontario au canada. Chacun d’entre nous connait ce genre de petit village rural où tout le monde connait tout sur tout le monde. Mais il y aussi les secrets de famille, plus inavouables ceux-là. En revanche pour ces secrets là, ceux qui traversent le temps, c’est généralement l’omerta qui est de mise. Essex county raconte l’une de ses histoires de famille ou les non-dits sont au cœur du récit.

La narration se déroule sur plusieurs époques, et l’on voit vieillir les personnages tout au long des 500 pages que comptent l’album. La première partie (une centaine de pages) est entièrement dédiée à l’enfance de Lester, le personnage principal, que l’on ne voit pratiquement qu’au début de l’album. Ce personnage se fera plus rare par la suite, car Jeff Lemire développe son scénario au travers de plusieurs autres protagonistes qui possèdent tous une histoire, un passé et des secrets enfouis… une vie quoi ! Du coup, après cette  première partie, l’auteur utilise sans modération la technique du flashback, il nous fait voyager dans le passé de ses personnages en nous perdant parfois dans ce dédale, mais finalement Jeff Lemire réussit à nous ressortir la tête de l’eau quelques pages plus tard, car le récit reste cohérent du début à la fin. Petit à petit nous comprenons les liens qui unissent les différents personnages, il y a d’ailleurs en toute fin d’album un arbre généalogique bien pratique (lisez l’album avant bien entendu ^^).

Graphiquement il n’y a pas grand chose à dire, à part que le trait de Jeff Lemire est efficace. Le noir et blanc est maitrisé. Ici le terme de roman graphique n’est pas galvaudé, même si le découpage reste le plus souvent classique, l’auteur nous gratifie également de magnifiques illustrations pleine page et certains passages font preuve d’originalité, comme par exemple celui de l’album photo au milieu de l’album (qui est aussi un artifice scénaristique).

En fait je me rends compte qu’il n’est pas simple de résumer cet album sans vous dévoiler une partie de l’intrigue, tant il faut souligner la richesse scénaristique d’Essex County. C’est subtil et sensible à la fois. Une réussite et donc un super moment de lecture.

Jeff Lemire est un auteur que je découvre mais je vais me laisser tenter très prochainement par The nobody (monsieur personne en France), un autre de ses albums sortit en 2010 chez nous et que j’avais envie d’acheter à l’époque. J’avais laissé tomber mais ça c’était avant d’avoir lu ce petit chef d’œuvre qu’est Essex county.

Essex County, de Jeff LemireEdité par Futoropolis/2010 – Planches : 493

>> Le blog de Jeff Lemire

>> Pour tout savoir sur cet auteur (et sur les comics en général), il faut visiter ce blog (cette bible): L’univers des comics

Publicités

3 réflexions sur “Essex County | Jeff Lemire

  1. Pingback: Essex County (Lemire) | K.BD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s