Chronique série: Au-delà des nuages T1 & T2


au-deladesnuages1Au-delà des nuages
1. Duels
2. Combats

Scénario: Régis Hautière
Dessin: Romain Hugault (son
blog
)
Editeur: Paquet
Dêpots légal T1: novembre 2006
Dêpots légal T2: novembre 2007

Hiver 1933. Pierre Lucas-Ferron, pilote de l’Aéropostale, s’écrase sur la Cordilière des Andes. Il est sauvé par Allan Thompson, pilote lui-aussi venu faire des prises de vues sur les hauteurs enneigées. C’est la première rencontre du français et de l’américain qui deviendront à la fois amis et rivaux.

Leur passion commune pour l’aviation sera le sel et le ciment de cette relation. car si c’est au sol que s’affirme l’affection et que naissent les conflits, c’est dans les airs que les comptes se règlent. Charme d’une époque patinée par le temps, fascination pour un milieu propice aux rêves et aux fantasmes, efficacité jamais démentie de la rivalité masculine, exploits sportifs, mécaniques puissantes et rutilantes, touche d’érotisme.


J’avais découvert Romain Hugault avec la sortie de l’album « Le grand duc T1 » (le tome 2 sort ce mois-ci normalement) et j’avais été bluffé par cette BD. Donc lorsqu’on à apprécié un auteur, en général, on cherche d’autres séries auxquelles il a participé. Et ça faisait longtemps que je voulais lire « Au-delà des nuages », je me suis donc lancé, et je n’ai pas été déçu du voyage.Premièrement, c’est superbement réalisé, les avions sont criant de vérité (on va dire que c’est habituel chez Hugault), mais en plus on tombe sur un super scénario signé Régis Hautière. Une histoire mélangeant amour, rivalité et amitié, tout cela dans une période faste de l’aviation, les années 30, juste avant la seconde guerre mondiale. Un scénario qui se déroule sur deux tomes, ce qui ai quand même un avantage. Cela permet à l’histoire de ne souffrir qu’aucune baisse de régime. On  ne s’ennuie pas un instant, et lorsque l’on referme le tome 2, on a ce sentiment de n’avoir perdu ni son temps ni son argent.

Si vous aimez ces avions de courses, cette série ou encore cette époque de l’histoire de l’aviation, je vous conseille l’excellent ouvrage « Speedbirds » dans lequel vous découvrirez de superbes dessins d’avions existant durant les années 1920-1930, mais aussi d’études design sur le thème de l’aviation de course du futur. Un mélange de Porco Rosso et de Wipeout (pour les connaisseurs de jeux vidéos ^^) très interessant. Une sorte de Artbook fait par un groupe de dessinateurs du monde entier dont Romain Hugault. Visitez le blog de l’ouvrage.


L’article le l’album « Le grand duc T1 » : Romain Hugault qui parle de lui

Une réflexion sur “Chronique série: Au-delà des nuages T1 & T2

  1. Pingback: Mes lectures du mois | Février | stripbystrip

Les commentaires sont fermés.